Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Conseils jardin - Jean-Yves MEIGNEN - Octobre 2010

 

CONSEILS JARDIN – octobre 2010

Jean-Yves MEIGNEN
Jardinier de l'Abbaye de Valsaintes et de France bleu Vaucluse

Consultant à domicile

Comme moi, vous devez apprécier cette belle lumière d’automne et les températures encore agréables qui laissent mûrir les dernières tomates. Octobre est un mois important au jardin où nous devons nous consacrer aux plantations mais aussi aux travaux d’entretien avant l’arrivée du froid.

 

Au potager : les récoltes se terminent pour les légumes d’été. Il faut blanchir les cardons en utilisant du carton. Il est possible de planter des plants de choux et c’est le moment des semis de petits pois et de fèves, à réaliser de préférence à la suite d'une culture de légumes racines. Les autres rangs disponibles ne doivent pas être laissés vides : il est bon de semer des engrais verts comme la Phacélie dont les racines travaillent et nourrissent le sol ou encore comme la moutarde qui désinfecte la terre.

 

Les plantes d’intérieur seront rentrées pour la période d’hiver, tout en réduisant l’arrosage et en leur donnant une place lumineuse et éloignée des radiateurs qui assèchent l’atmosphère. Mais laisser bien les Cymbidiums profiter des nuits fraîches pour préparer leur floraison en maintenant les arrosages avec engrais tous les 15 jours.

 

Octobre est bel et bien le mois des plantations et je vous conseille de profiter des sols bien réchauffés et humides pour planter plantes vivaces, arbustes, conifères et rosiers en conteneur. Il faut bien examiner le système racinaire des plants achetés qui doit être bien développé mais sans avoir formé de « chignon » (c'est-à-dire que les racines sont en amas au fond du pot). Il est bon de briser légèrement la motte avec les mains avant de planter.

 

Les bulbes à floraison de printemps se plantent maintenant. Ils offrent une telle diversité de couleurs et sont si facile à cultiver en les laissant se « naturaliser » que vous devez chaque année en ajouter dans les espaces libres du jardin comme au pied d’une haie ou sous les arbres, entre les plantes vivaces et pourquoi pas au potager car leurs fleurs attirent les polinisateurs utiles à vos fruits et légumes.

 

Le compost peut être utilisé pour les plantations, mais pas au fond du trou où il se décompose très mal. Il faut le mélanger à la terre ou le laisser en surface. Vous pouvez aussi en épandre 100 à 200 gr par mètre carré dans vos massifs : les vers de terre feront le travail d’enfouissement mieux que vous !

 

Je vous invite donc à visiter les pépinières de notre région pour trouver les plantes adaptées à vos jardins et réaliser des plantations qui au printemps prochain pourront croître dans les meilleures conditions.

 

Et un dernier conseil : laissez le sécateur au repos ce mois-ci et attendez, pour tailler vos arbres si cela est nécessaire, que le repos hivernal s’installe pour ne pas perturber le cycle biologique.

 

Bon jardinage à tous……

 

Jean-Yves MEIGNEN
Jardinier de l'Abbaye de Valsaintes.

 www.roseraie-abbaye.com